TOUT SUR LA NICOTINE ET LE SEL DE NICOTINE

La nicotine et le sel de nicotine, d'où ça vient, comment on l'extrait, comment on la synthétise, comment on l'utilise, comment on la dose ? Cet alcaloïde suscite de nombreuses questions et interrogations auxquelles vous trouverez une réponse ici, sur nicotinique.fr

Sommaire :

  1. Qu’est-ce que la nicotine ?
    1. Depuis quand l’utilise-t-on ?
    2. Les méthodes d’extraction de la nicotine
    3. Les techniques traditionnelles
    4. Les méthodes de laboratoires
  2. Qu’est-ce que le sel de nicotine ?
    1. Comment est-il obtenu ?
    2. Quelles différences entre nicotine et sel de nicotine ?
  3. Quid de la législation de la nicotine ?



Qu’est-ce que la nicotine ?

La nicotine est un alcaloïde naturel présent dans les plantes de la famille des solanacées. Cette substance est connue pour posséder de nombreuses vertus psychotropes. Le "nicotiana tabacum" (nom latin du tabac - remarquez comment la nicotine y est associée) est la principale plante dans laquelle elle se retrouve en grande quantité. Les feuilles de la plante sont alors séchées afin d’obtenir une sorte de tabac blond.

La nicotine fut découverte en tant que substance chimique en 1809 par Louis-Nicolas Vauquelin, pharmacien et chimiste français. De nombreuses propriétés lui seront plus tard attribuées après des études scientifiques. Toutefois, la nicotine est principalement connue pour avoir des effets rapides sur le sujet qui la consomme. En effet, la nicotine, captée via des récepteurs, agit directement sur le système nerveux. La substance fait libérer par le cerveau de l’adrénaline qui augmente la pression artérielle ainsi que le rythme cardiaque et respiratoire, ce qui stimule et apaise le consommateur. Puis, de la dopamine est libérée. Substance associée au plaisir, elle peut entrainer à terme une dépendance.

Souvent associée à la cigarette qui est le mode d’attribution le plus répandu, la nicotine suscite des avis contradictoires à son sujet. Cependant, il est nécessaire de dissocier tabac et nicotine. Des substituts nicotiniques ont été développés pour calmer les symptômes de manque et pour en finir avec la dépendance tabagique, laquelle est nocive pour l’organisme.

Depuis quand l’utilise-t-on ?

À l’origine, seule la plante de tabac était consommée afin de bénéficier des propriétés de la nicotine. Ainsi, les Amérindiens de l’Antiquité auraient été les premiers à découvrir la plante de tabac. Ils la consommaient telle quelle afin d’en tirer les vertus qu’ils lui ont découvertes. La culture de cette plante se répandit dans le monde après la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb.

C’est Jean Nicot qui rapporta la plante de tabac du sud de l’Amérique pour l'introduire en France dans les années 1500. Néanmoins, le tabac était déjà connu dans de nombreuses autres régions d’Europe avant son introduction en France. Dès lors, ses feuilles séchées vont être utilisées de diverses manières afin de jouir des effets de la nicotine. Elles seront fumées, chiquées, ou encore prisées.

Les méthodes d’extraction de la nicotine

La plante de tabac ne contient pas uniquement de la nicotine. Celle-ci y serait présente à environ 55 %. Au fil du temps, des techniques d’extraction de la nicotine naîtront afin de l’obtenir pure et en intégralité. Bien que peu efficaces, des méthodes traditionnelles ont permis d’extraire de la nicotine avant l’avènement des technologies des laboratoires. Le médecin allemand Christian Wilhelm Heinrich Posselt est, en 1828, le premier à avoir réussi à isoler la nicotine de la plante de tabac. Il réalise cette opération avec le concours du pharmacien Karl Ludwig Reimann.

Les techniques traditionnelles

Les techniques traditionnelles d’extraction de la nicotine sont les premières méthodes utilisées pour retirer cette substance de la plante de tabac. Elles reposent principalement sur la distillation des feuilles du tabac. Cependant, ces méthodes ne permettent pas d’obtenir uniquement de la nicotine, car d’autres composés de la plante sont extraits par la même occasion.

Les méthodes de laboratoires

La technique EVE (Entraînement à la Vapeur d'Eau) est la méthode moderne la plus populaire d’extraction de la nicotine des feuilles de tabac. Elle consiste à mettre de l’eau distillée dans un ballon générateur de vapeur. On y place ensuite du tabac et une solution aqueuse d'hydroxyde de sodium. Un dispositif pour recueillir la vapeur sera monté sur le ballon à son tour.

Qu’est-ce que le sel de nicotine ?

La dépendance au tabac est un enjeu de santé publique. En effet, de nombreuses données ont démontré les effets dévastateurs de la consommation de cigarettes sur la santé. En France, le site Tabac Info Service a été mis en place par le ministère de la Santé afin d’accompagner les personnes souhaitant se défaire de leur addiction. Dans cette démarche, de plus en plus de substituts nicotiniques ont été développés comme des patchs, des médicaments ou des gommes. La cigarette électronique est considérée comme le substitut le plus efficace pour arrêter la cigarette. De nombreux statistiques et rapports médicaux en attestent. Santé Publique France a mené une étude pour avoir une idée de la popularité de cet outil. En 2019, 3% des Français l’utilisaient quotidiennement. Le professeur de santé publique Jean-François Etter a été un des premiers de sa profession à considérer ce dispositif comme un mode de diffusion efficace de nicotine.

Cependant, la nicotine utilisée dans les liquides pour cigarette électronique est différente de celle présente dans les cigarettes classiques.

La nicotine des cigarettes est absorbée plus rapidement dans le sang. Elle est plus acide. Le pH (unité de mesure de l’acidité) se situe aux alentours de 8.

La nicotine dans les liquides électroniques s’obtient par ajout d’une base sur une feuille de tabac. On parle alors de nicotine base et son pH est plus faible (entre 5 et 6).

Comment est obtenu le sel de nicotine ?

Pour obtenir des sels de nicotine, on prend la nicotine base et on y ajoute un acide. Après transformation, la substance obtenue se rapproche donc de la forme de nicotine présente dans la plante à l’état naturel.

Quelles différences entre nicotine et sel de nicotine ?

Vous l’aurez compris, les deux termes ne font pas référence à la même chose. Les sels de nicotine sont exclusivement utilisés dans les liquides pour cigarette électronique. Si vous ne faîtes pas partie de la communauté des vapoteurs, il est probable que vous n’ayez jamais entendu parler de ce produit auparavant.

Quid de la législation de la nicotine ?

La nicotine comme de nombreux produits tabagiques fait l’objet d’une réglementation stricte. Cette dernière varie suivant les pays, mais interdit principalement la consommation à des fins de loisirs de la nicotine. La possession et la consommation en forte quantité peuvent alors constituer une infraction.

En France, il est interdit de fumer ou de priser du tabac dans les lieux publics. C’est le cas des jardins et des parcs. Il est également interdit de fumer dans les établissements de santé, dans les services publics, dans les centres de la petite enfance, etc.



Consultez nos autres pages sur la nicotine et le sel de nicotine en cliquant sur ces boutons :